Lyon sous l’occupation, la visite du Fort de Montluc

Lyon, cité de Georges Blanc, des bouchons et des traboules. La Capitale des Gaules ne se réduit pas à cela. Il existe une autre facette de Lyon, historique elle aussi, dont les traces sont encore visibles aux angles de certaines rues et dans la mémoire des murs. Le souvenir de l’occupation allemande, des déportations et de la Résistance incarnée par Jean Moulin.

Le Mémorial National de la Prison de Montluc nous permet de revenir sur cette période sombre de la ville. Ouvert au public depuis 2010, il a pour objectif de rendre hommage aux milliers de résistants, juifs et otages victimes des nazis et de Vichy, pendant la Seconde Guerre mondiale.

Un lieu, plusieurs histoires

D’abord prison militaire, le bâtiment est réquisitionné par l’occupant nazi de janvier 1943 au 24 août 1944, date de la libération de la ville. Durant 18 mois, elle devient le lieu d’internement de près de 10 000 hommes, femmes et enfants. Après la Guerre, elle reprend ses fonctions de prison civile et ferme ses portes en 1997.

Emotions

Un silence de mort, c’est ce qui nous frappe lorsque l’on franchit les lourdes portes de cette geôle qui a vu passer nombre d’hommes, de femmes et d’enfants. Au fil des salles, l’histoire de ce lieu est retracée.
Puis viennent les hommes, les cellules, les portes, les noms…

Ceux que l’on connait tous, comme Jean Moulin, mais pas seulement : Afried, Irène, Léon, Jean, Marcelle… Des familles entières. Et ces 44 noms, ceux des enfants d’Izieu, internés ici le 6 avril 1944 par Klaus Barbie avant d’être envoyés à Auschwitz-Birkenau quelques semaines plus tard. Aucun d’entre eux n’en reviendra.

Le Mémorial de Montluc en images

Les histoires s’égrènent au fil des cellules, sur 3 étages. On imagine tant bien que mal les conditions de détention : 7 personnes par cellule, chacune d’entre elles mesurant 1.80m de long sur 2 mètres de large.

Graffitis, dessins, dates, sont autant de traces qui nous rappellent la terrible histoire ce cette prison, dernière étape avant la mort de milliers de personnes.

 

Ceux qui ne se souviennent pas du passé
sont condamnés à le revivre

C’est sur ces mots que s’achève la visite du Mémorial de Montluc. Un lieu qui permet de percevoir une autre facette de de Lyon. Un voyage dans l’Histoire dont on ne sort pas indemne.


Informations pratiques

4 rue Jeanne Hachette – Lyon 3ème arrondissement
Tél. 0033 (0)4.78.53.60.41

Visite gratuite du mercredi au samedi de 14h00 à 17h30  – Visite guidée les après-midis à 15h30
Juillet et août, ouverture du mardi au samedi 9h00-12h30 et 14h00-17h30 -Visite guidée à 10h30 et 15h30

Plus d’informations sur le Mémorial de Montluc

Pour aller plus loin : 

Vous avez aimé ? Suivez-nous sur nos réseaux sociaux !
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.