Embellie pour le marché du luxe

Le marché du luxe ne connaît plus la crise, et si la croissance du marché du luxe est spectaculaire , l’analyse par secteur est plus mitigé.

La clientèle est de retour en Europe, aux Etats Unis mais aussi en Chine. Les ventes sont supérieures aux prévisions et confirment que le secteur redémarre. Burberry annonce par exemple une hausse de son chiffre d’affaires de près de 21 % . En bourse, le secteur s’envole. Le leader mondial LVMH (LVMH Moët Hennessy • Louis Vuitton S.A.) atteint son plus haut niveau historique.
De grandes disparités entre les secteurs toutefois
Les emplois industriels dans le luxe en France  étaient estimés en 2007 à 100 000 personnes. Si l’horlogerie, la joaillerie et la maroquinerie connaissent un rebond spectaculaire,  le prêt  à porter souffre.  En effet, les façonniers sous-traitants du luxe ont supprimé entre 10 et 15 %  de leur personnel l’an dernier.
Des créations d’emplois en France
La nécessité est de produire pour satisfaire la demande. Le maroquinier Vuitton  ferme certaines boutiques plus tôt chaque soir pour éviter les ruptures de stocks à Noël. Il doit créer régulièrement de nouveaux ateliers pour alimenter ses boutiques à l’étranger. Chez Hermès, la capacité de croissance reste  limitée car la demande est supérieure à l’offre. La pénurie est un ressort habituel du marketing de luxe.

Vous avez aimé ? Suivez-nous sur nos réseaux sociaux !
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.