Le pont des cœurs brisés

Sale coup pour les touristes amoureux, la Mairie de Paris fait disparaître les milliers de “cadenas d’amour” accrochés au parapet du pont des Arts.

Pont-1-2 Le pont des cœurs brisés
©PHILIPPE WOJAZER/REUTERS

Ce matin du  3 juin, impossible pour les touristes et les passants de  franchir le pont des Arts,  fermé “pour travaux” jusqu’au 8 juin. La Mairie de paris a en effet décidé de faire disparaître les millions de cadenas qui ornaient, ou défiguraient selon les goûts, le parapet du pont.
La mythique passerelle, chantée par Brassens et bien d’autres, était devenue un must des  guides touristiques consacrés à la capitale pour cette tradition somme toute récente des “cadenas d’amour”. Les amoureux du monde entier  venaient y accrocher sur les grilles du parapet un cadenas gravé de leurs initiales avant de jeter la clef dans la Seine.

Cette poétique coutume avait connu un tel engouement qu’elle menaçait le pont lui-même et les 45 tonnes de cadenas étaient devenues, selon la Mairie, une menace pour la sécurité des visiteurs. La municipalité a donc décidé de remplacer les grillages du parapet par des panneaux vitrés.
En attendant ce futur aménagement, elle a chargé quatre street artists de décorer la passerelle.  Jace, El Seed, Brusk et Pantonio vont donc illustrer 150 mètres de frises de leurs dessins. Les avis sont évidemment partagés sur la qualité et la pertinence de leur travail, il semble en tout cas avoir enchanté Anne Hidalgo qui a retweeté les premières œuvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.