Les chefs-d’œuvre américains s’exposent au Grand Palais

Le Grand Palais présente 50 œuvres iconiques de la collection du San Francisco MoMA.

Grand-Palais-illumination-630x405-C-OTCP-Marc-Bertrand-I-164-21 Les chefs-d’œuvre américains s'exposent au Grand Palais

Alors que le San Francisco Museum of Modern Art est fermé pour travaux, le Grand Palais accueille jusqu’au 22 juin une cinquantaine d’œuvres emblématiques de la riche collection du musée ainsi que de la collection Fisher, dont il est dépositaire. Intitulée Icônes américaines, chefs-d’œuvre du San Francisco Museum of Modern Art et de la collection Fisher, cette exposition propose un panorama de l’art américain à travers les œuvres de 14 artistes, de 1940 au début des années 2000.
La collection Fisher est l’une des plus importantes collections privées d’art contemporain au monde. Elle a été bâtie par Doris et Donald Fisher, les fondateurs des magasins Gap, qui ont réuni près de 1100 œuvres de 185 artistes depuis les années 1970. Au départ simples amateurs d’art, le couple s’est laissé guider par ses goûts personnels pour ensuite les affiner au contact des artistes eux-mêmes. Pour Doris, seule aujourd’hui à 83 ans – Donald Fisher est mort en 2009 –, la “collection exprime le fait d’avoir beaucoup regardé et beaucoup cherché. Nous avons acheté ce qui nous plaisait visuellement”. Voir Donald Fisher sur la constitution de sa collection (en anglais). Une grande partie de cette splendide collection est exposée au siège de Gap en attendant la réouverture du SF MoMa en 2016, qui l’accueillera dans un nouvel espace dédié. Voir un aperçu de la collection Fisher.
Un best of de l’art contemporain américain

Alors, que verra-t-on au Grand Palais ? Du pop art bien sûr, avec Warhol et Lichtenstein, de l’art minimal (Donald Judd, Sol LeWitt, entre autres), de l’expressionnisme abstrait (Alexander Calder, Cy Twombly…) et de l’hyperréalisme avec Chuck Close. Cette exposition, curatée par Gary Garrels du SF MoMA, présentée jusqu’au 22 juin à Paris, se déplacera ensuite à Aix-en-Provence, au Musée Granet, du 11 juillet au 18 octobre.
Pour voir le site de l’exposition, cliquez sur l’affiche.
Pour les meilleures conditions de visite, le tableau d’affluence.
Votre avis nous intéresse : vous avez vu l’exposition, quelle œuvre vous a le plus marqué ?
[nggallery id=20]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.