Municipales à Paris: Hidalgo pique un allié au Front de gauche


Christian Picquet, cofondateur du Front de gauche, a annoncé lundi le ralliement de son mouvement, Gauche unitaire, à la candidate socialiste à la mairie de Paris, Anne Hidalgo, regrettant que le Parti de gauche  privilégie «la dénonciation du PS» au détriment de l’union de la gauche.

images-1 Municipales à Paris: Hidalgo pique un allié   au Front de gauche
Christian Piquet (à dr.).

Avec les troupes de cet ex-dirigeant de la Ligue communiste révolutionnaire, «c’est la 3ème composante du Front de gauche qui rejoint l’union», s’est félicité Ian Brossat, chef de file des communistes parisiens lui aussi rallié aux socialistes.
Anne Hidalgo avait déjà conclu un accord avec le PCF et deux des neuf composantes du Front de gauche, au grand dam du leader du FG et coprésident du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon, partisan de l’autonomie à l’égard du PS.

Passe d’armes entre Front de gauche et Parti de gauche

Christian Piquet a justifié sa démarche par le nécessaire “rassemblement de la gauche sur une vraie politique de gauche“. Une attaque directement adressée à Danielle Simonnet, accusée d’avoir “concentré son énergie sur la dénonciation du PS”. De quoi agacer l’intéressée qui a aussitôt répliqué.
La candidate du PG a accusé le nouvel allié d’Anne Hidalgo de “casser nationalement le Front de gauche” et fait valoir que la majeure partie des militants de Gauche unitaire continuaient de la soutenir via le pôle «Ensemble» réunissant les composantes minoritaires du FG. “Faux“, a rétorqué Alain Faralli, membre du bureau national de GU et candidat sur la liste conduite par Anne Hidalgo dans le XVe. Selon lui, parmi les militants de GU “seuls 36 au niveau national” ont rejoint “Ensemble”.
© Thibault Leroux
En vidéo, la profession de foi de Danielle Simonnet, tête de liste du Front de gauche à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.