Un tourisme viticole de plus en plus animé

Visiter la France à travers ses vignes et déguster ses grands crus devient une activité prisée des touristes, pour le plus grand plaisir des propriétaires de châteaux et des offices de tourisme.

oenotourisme_sancerre

Si la Route des vins de Bourgogne existe depuis les années 1970, le tourisme viticole ne connaît de réel développement dans toute la France que depuis environ cinq ans.

Mais le pays pourrait bientôt rattraper son retard car la filière vitivinicole prend conscience des avantages de l’oenotourisme : l’augmentation des ventes en direct à la propriété, la diversification des sources de revenus et la fidélisation des clients.

Pour la France qui voit passer 76 millions de touristes chaque année, le tourisme viticole représente un très gros marché, selon le rapport de Paul Dubrule qui l’estime à 7 millions de personnes.

Des animations et séjours autour du vin

Ainsi plusieurs propiétaires de grands crus proposent diverses animations et séjours autour du vin : cours de cuisine, restaurant bistronomique, séances de dégustation à l’aveugle…

au château d’Arsac

au château de Lynch Bages

Les offices et les comités régionaux et départementaux du tourisme travaillent aussi en partenariat avec les comités interprofessionnels de leur région respective et s’engagent dans des actions concrètes. Le Château d’Arsac (Médoc), par exemple, se retrouve inclus dans le circuit « Art et Vin, itinéraire d’un amateur en Médoc », l’un des sept circuits clefs en main proposés par l’office du tourisme de Bordeaux. Ce dernier s’est même doté d’un comptoir spécifique pour aider les visiteurs à construire leurs vacances dans les vignes.

Excursions dans le vignoble bordelais

Aller plus loin :

Consulter le premier site consacré à l’oenotourisme