Toulouse

Toulouse est une commune du Sud-Ouest de la France. Capitale pendant près de cent ans du royaume wisigoth et capitale historique du Languedoc, elle est aujourd’hui le chef-lieu de la région Occitanie, du département de la Haute-Garonne, et est le siège de Toulouse Métropole. Elle était également la préfecture de l’ancienne région Midi-Pyrénées jusqu’à sa disparition au 1er janvier 2016.

Toulouse 5

Historique

Avec 475 438 habitants au 1er janvier 2016, Toulouse est la quatrième commune la plus peuplée de France après Paris, Marseille et Lyon, ayant gagné 101 000 habitants au cours des 47 dernières années (1968-2015). Ses habitants sont les Toulousains et Toulousaines. L’aire urbaine de Toulouse regroupe 1 330 954 habitants en 2015, ce qui en fait aussi la quatrième du pays. Avec 948 433 habitants en 2015, l’agglomération est la cinquième, derrière celle de Lille et devant celles de Nice et de Bordeaux.

Ville à l’architecture caractéristique des cités du Midi de la France, Toulouse est surnommée la « ville rose » en raison de la couleur du matériau de construction traditionnel local, la brique de terre cuite. Le développement de la culture de la violette de Toulouse au XIXe siècle en fait un emblème de la ville et lui vaut le surnom de « cité des violettes ». Elle est aussi, beaucoup plus rarement, surnommée la « cité Mondine » (la Ciutat Mondina en occitan), en référence à la dynastie des comtes de la ville, souvent nommés Raymond.

Reliant Toulouse à Sète, le canal du Midi est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1996. La basilique Saint-Sernin, plus grand édifice roman d’Europe, y est également inscrite depuis 1998 au titre des chemins de Saint-Jacques de Compostelle.

Toulouse est la capitale européenne de l’industrie aéronautique et spatiale avec les sites d’Airbus et de sa maison mère Airbus Group. Elle compte plus de 100 000 étudiants et selon L’Express il s’agissait de la ville la plus dynamique de France en 2009. Le magazine économique Challenges renouvelle ce titre en 2012 et 2015.

Les monuments immanquables

Chapelle Saint Joseph de la Grave

C’est le bâtiment le plus photographié de Toulouse ! Son dôme agit comme un phare pour les habitants de la ville, accrochant le regard de jour comme de nuit, lorsqu’il revêt son habit de lumière.
Repère du quartier Saint-Cyprien, la chapelle de la Grave a été bâtie au XVIIIe siècle sur un banc de gravier laissé par la Garonne, qui lui a donné son nom.

Elle fait partie de l’hôpital de la Grave, érigé en 1197 afin de recevoir les pestiférés. Sa consécration à saint Joseph, patron des charpentiers, met l’accent sur le rôle qu’il eut au XVIIe siècle pendant la période du Grand Renfermement des pauvres. Il comprenait alors de nombreux ateliers destinés à former les nécessiteux à des métiers pour les placer chez des artisans.

La chapelle de la Grave est actuellement fermée au public pour une rénovation complète qui doit la transformer en lieux d’expositions.

Toulouse 3

La basilique Saint-Sernin

Plus grande église romane de France, ce joyau monumental inscrit au patrimoine par l’Unesco accueille depuis des siècles les pèlerins en route pour Saint-Jacques de Compostelle.
L’un des symboles de Toulouse, cette basilique de brique et de pierre en impose. Majestueuse, lumineuse, elle a été élevée entre le XIe et le XIVe siècle en l’honneur de saint Saturnin (ou Sernin), premier évêque de la ville. Étape importante du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, elle invite au recueillement et ses vastes proportions sont propices à la déambulation parmi les nombreux reliquaires.

Paris est bon pour voir ; – Lyon, pour avoir ; – Toulouse, pour apprendre, – Et Bordeaux pour dépendre.

Une nef de 21 mètres de haut dont la voûte en berceau repose sur des chapiteaux richement sculptés mène vers le chœur et son baldaquin de bois doré et de marbre. Dans les transepts richement décorés, on découvre des fresques médiévales émouvantes.

On peut également accéder aux cryptes où il est notamment possible d’admirer le reliquaire émaillé de la Vraie-Croix, en forme de sarcophage.

Toulouse 2

Musée du Vieux-Toulouse

Véritable mine d’or pour les amoureux de Toulouse, ce musée invite à un voyage dans le passé de la ville à travers une foule d’objets rassemblés par l’association des Toulousains de Toulouse depuis 1907.
Le musée du Vieux-Toulouse présente des objets évoquant l’histoire de la ville de l’Antiquité au XXe siècle dans l’hôtel Dumay, un magnifique bâtiment Renaissance.

Les salles d’expositions ont été aménagées comme des petits salons cossus du XVIIIe siècle donnant au lieu un charme désuet. Chacune traite une thématique particulière : évolution de la ville, anciennes institutions, artistes locaux, monuments disparus, coutumes…

On se plonge dans le quotidien des Toulousains du passé de façon très concrète grâce à la présentation de costumes, de vaisselle et d’autres objets de tous les jours.

Les membres de l’association savent égayer la visite de petites anecdotes, qu’ils partagent volontiers.

Toulouse 1

Pass Tourisme

Avec le Pass tourisme vous profitez des bons plans pour votre séjour à Toulouse. Visites, culture et transport – vivez Toulouse en illimité !

  • Transports en commun inclus
  • Musées et monuments gratuits
  • De nombreuses activités à des tarifs réduits
  • Une visite guidée au choix dans le programme de l’office de tourisme

Guide de l’office de tourisme

Télechargez le guide touristique pour découvrir tous les lieux intéressants de la ville rose à cette adresse.

Nous trouver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.